À propos de GPISH

GPISH combine une formation intellectuelle avec une exposition à des questions pratiques et sur le terrain, dans un contexte contemporain. Il est conçu pour former des individus qui joueront un rôle primordial dans le cadre universitaire, institutionnel et dans la vie communautaire. Le but du programme est d'engendrer un examen compatissant et critique sur les problématiques rencontrées par les musulmans contemporains, à partir de discussions faites par des intellectuels musulmans concernant le réexamen des aspects de l'héritage islamique pour faire face aux défis de la modernisation et du développement.

Le programme applique les cadres et les critiques analytiques des sciences humaines et sociales lorsqu'ils s'appliquent (ou ne s'appliquent pas) à l'étude du phénomène de la religion dans ses divers aspects. Il cherche, de ce fait, à intégrer le discours des disciplines universitaire telles que l'histoire, l'anthropologie, la science politique, l'analyse philosophique, la littérature, l'esthétique, l'art, et l'étude de la religion, dans l'étude des sociétés musulmanes.

Le programme s’est investi dans la réalité de la diversité des sociétés musulmanes qu’elles dérivent de facteurs géographiques ou historiques, de perspectives sur l'interprétation scripturale, ou intellectuelles, ou via une orientation basée sur l’expérience individuelle. Un focus particulier est donné dans ce programme à l'étude de l'Islam Shi’i et, plus spécifiquement, à l'étude de la communauté Ismaili, son histoire et ses enseignements, tel que compris dans le contexte plus large de l’histoire et de la culture musulmane.

Le cursus est interdisciplinaire dans sa structure et dans son contenu, il permet ainsi aux étudiants d'acquérir des compétences dans des sujets fondamentaux mais aussi des méthodologies pour étudier l'Islam.

← Acceuil | Haut de page | Les deux premières années à l'IIS  →