Nouvelle

Articles présentés à la Conférence Bisannuelle sur les Etudes Iraniennes

9 octobre 2008

Dr BadakhchaniL’article du Dr Badakhchani a parlé de “Notion of paradise in the Ismaili works of Nasir al-Dininfo-icon Tusi”.‘Notion de Paradis dans le travail Ismaili de Nasir al-Din Tusi’. Tusi a été un éminent philosophe et astronome (d. 672AH /1271 CE), à qui on attribue plus de 150 ouvrages et traités portant sur une grande variété de sujet. Durant sa collaboration avec les Ismailis, (pendant près de 30ans), il a composé un certain nombre de livres sur les pensées religieuses des Nizari Ismaili. La notion de paradis a joué un rôle dominant dans son œuvre. La maîtrise de Tusi dans les diverses disciplines et pensées religieuses Ismaili lui a permis de restituer une vue complète sur l'eschatologie Ismaili, qui a influencée diverses écoles musulmanes de pensée, incluant l'école d'Ispahan et quelques auteurs Shiainfo-icon, suivant Mullainfo-icon Sadra et Mirdamad. L’article présenté par le Dr. Badakchani a replacé la pensée de Tusi dans le cadre historique et comparatif des autres auteurs Ismaili tels que Hamid al-Din Kirmani,Abu Ya‘qub Sijistani et Nasir-i Khusraw.


Maryam RezaeeMaryam Rezaee a parlé des «femmes Ismaili et de leur engagement dans l'enseignement supérieur en Iran». L’article a exploré quelques facteurs encourageant les femmes iraniennes Ismaili à suivre une éducation supérieure. L'engagement pour un enseignement supérieur et le soutien parental se sont avérés comme les facteurs communs à toutes les participantes de cette étude. Parmi les autres facteursde motivation, il y a la perception de la vie universitaire elles-mêmes par les étudiantes. De leur point de vue, l'université est le seul endroit qui offre un mélange unique de connaissance et d'expérience. Elles pensent que l’éducation les aidera à participer à la société et à éviter la marginalisation, faisant d’elles, de ce fait, de meilleures citoyennes et de meilleures mères. Mme Rezaee a remarqué dans son écrit que les jeunes femmes iraniennes qui se sont orientées sur une éducation supérieure ont recherché aussi bien une autonomie et une indépendance qu’un changement dans leur statut social.

 

Les deux présentations ont reçu un excellent accueil et ont générés des discussions animées.