Nouvelle

Conférence sur la Communauté et le Civisme

1 mai 2006

Le programme de la conférence


Zulfikar Hirji, chercheur associé au Département des Recherches et des Publications Académiques, s’est chargé de l’accueil et des observations préliminaires, en parlant de l’importance des porteurs de tradition et de leur rôle fondamental dans l’histoire de la communauté en Asie du Sud. Michel Boivin et Amrita Shodhan ont présenté des études détaillées sur les évènements et les circonstances historiques pendant la période de domination britannique en Inde, entrant dans les détails quant à l’impact de ces évènements sur la structure et l’organisation de la communauté ismailie en Inde.


Laila Halani et Karim Gillani ont respectivement présenté leurs champs de recherches actuels sur les cérémonies de mariage au Gujarat et dans la tradition Ginaninfo-icon ismailie du sous-continent indien. Ils ont fourni de nombreux exemples audiovisuels de ces traditions et ont posé des questions importantes sur la diaspora ismailie et ses réponses continuelles aux nouveaux contextes, aux nouvelles circonstances et pressions aussi bien internes qu’externes. Samira Sheikhinfo-icon, chercheuse associée au Département des Recherches et des Publications Académiques, a conclu la journée par des remarques sur la nécessité d’une importante quantité de travail à propos de l’histoire sociale et culturelle des communautés de l’Asie du Sud.


Zawahir Moir, Francoise Mallison, Ali Asani et Tazim Kassam faisaient partie des invités de marque et sont venus de loin pour participer à cette conférence.