Nouvelle

IIS lance une Nouvelle Série de Conférences sur les Études Shi’a

1 juillet 2010
Professor Madelung
Durant son exposé, le Professeur Madelung a exploré le travail de Al-Hasan ibn Musa al-Nawbakhti (décédé en 920 CE), un auteur Shi’a Duodécimain qui appartenait à une éminente famille d’astronomes et d’astrologues. Al-Nawbakhti est surtout connu pour son livre sur les premières communautés chiite, précédant l'occultation du douzième Imaminfo-icon des Shi’a Ithna’asharis.
 
Plutôt, Al-Nawbakhti a été décrit comme un kalaminfo-icon (lit. « La science du débat » ; souvent traduite par Théologie Islamique) théologien et philosophe. Cependant, un examen plus approfondi de ses croyances religieuses et philosophiques démontre que, en fait, il a entièrement rejeté les points de vue cosmologiques de Platon et d’Aristote sur un monde supérieur, semi-divin, ainsi que la pratique de l'astrologie. Sa position a été plus proche de celle des théologiens Mu‘tazili, de par leur opposition commune à l'adoration des étoiles des Sabéens de Harran.

Professor Amir-Moezzi and Professor Eric Ormsby

La deuxième conférence de la série a été donnée par le Professeur Mohammad Ali Amirinfo-icon-Moezzi, chercheur Senior d’IIS et Professeur à l’École Pratique des Hautes études de la Sorbonne. La conférence du Professeur Amir-Moezzi a porté sur : ‘Imam as the Manifestation of the Names of God ' < l’Imam vu comme la Manifestation des Noms de Dieu >, dans lequel il a fait valoir que la littérature Shi’a contenait un certain nombre de sermons attribué à l’Imam ' Ali Ibn Abi Talib dans lesquels il parle de lui-même comme de la manifestation des attributs de Dieu. Ces sermons sont apocryphes et semble être plus tardifs, étant donné que les premiers textes datent de la fin du 9ème siècle CE.
 
Avec le passage du temps, les textes sont devenus de plus en plus nombreux. Parmi les nombreux sermons, trois titres se sont établi comme étant les plus éminents : khutbat al-bayan, khutbat al-iftikhar et al-khutbat al-tatanjiyya. L’orthodoxie duodécimaine, dominée par ce que l'on appelle la tendance modérée rationnelle >, a considéré généralement que ces textes appartenaient aux courants hérétiques des Shi'a extrémistes et elle s’est dissocié d'eux. Toutefois, les anciennes sources duodécimaine sur les traditions attribuées aux Imams Shi’a et principalement conservées par la tendance < ésotérique non-rationnelle >, contiennent de nombreux dictons et doctrines sur les imams. Ils présagent et semblent préparer le terrain pour ces sermons particuliers.
Audience at Professor Amir-Moezzi's lecture
Le Professeur Amir-Moezzi a présenté une rétrospective de l'histoire des sermons depuis les sources. Il a ensuite traduit le texte d'un des sermons transcrit par Jafar al-Kashfi, qui semble être la synthèse des trois sermons.

Pour plus d'informations sur les conférences à venir dans le cadre des Shi‘i Studies Lecture Series , vous pouvez vous connecter sur la page Forthcoming Events .