Nouvelle

Les Élèves d'IIS visitent l'Espagne en tant que partie de leur cours

3 décembre 2010

GPISH students on a visit to Spain

À Grenade, les étudiants ont pu visiter le quartier d'Albaycin, classé patrimoine mondial par l'UNESCO en 1994. Suivi par une visite du Palais historique de l'Alhambra, bâti aux 13èmes et 14èmes siècles par les sultans de la dynastie des Nasrides, les derniers gouverneurs Musulmans d'Al-Andalous.
 
 
 
STEP students in Spain as part of their studiesDans ses commentaires sur le voyage, Parisa Sheralieva (GPISH 2010) a indiqué : « Ca a été une expérience inoubliable ! C’est formidable d’avoir l'opportunité d'expérimenter la beauté et la richesse de ce pays merveilleux, plein d'histoire et d’endroits magnifiques tels que le palais de l'Alhambra, et qui laisse une marque au cœur de toute personne qui le visite. »
 
 
Les étudiants se sont ensuite rendus vers le nord, à Cordoue, où ils ont visité la grande mosquée de Cordoue ; le monument le plus achevé de la dynastie des Umayyades de Cordoue. Durant leur visite, ils ont également pu voir la célèbre Madinat al-Zahra, fondée par Abd al-Rahman III, peu après la proclamation du califat des Umayyades en Al-Andalous.
 
GPISH students in Spain
L'excursion éducative en l'Espagne s’est achevée à Malaga, où de nombreux étudiants ont saisi l'opportunité de visiter le vieux château musulman, connu sous le nom de Gibralfaro, qui surplombe la ville. Quelques étudiants ont également visité un autre château-fort musulman, l'Alcazaba, situé en-dessous de celui-ci.
 
 
STEP students in SpainShezeleen Kanji (STEP 2010) a noté :
 
« L'Espagne m'a donné la possibilité d'imaginer le passé de façon plus claire, et, plus spécialement, de voir comment les musulmans, les chrétiens et les juifs ont vécu et travaillé ensemble dans une proximité étroite et dans la paix. Ce convivencia >, ou pluralisme comme nous l'appelons aujourd'hui, a crée des opportunités pour partager des expressions et des idées, dont ont émergé des modèles de villes magnifiques et prospères, des palais, des espaces de culte et les conditions pour bâtir une société de Connaissance. Il est évident que, dans le passé, les gens avaient négocié leur environnement et vivaient selon leurs choix. »