Nouvelle

Le Professeur Ormsby parle de l’architecture musulmane

9 mai 2006

La première image sélectionnée par le Professeur Ormsby est la mosquée de ‘Umar ou le Dôme du Roocher (Qubbat as-Sakhrah) à Jérusalem. L’édifice fut érigé entre 687 CE et 691 CE par le Calife Umayyade ‘Abd al- Malik ibn Marwan. Etant le premier exemple d’un monument d’architecture musulmane, l’emplacement de la mosquée est significatif pour les Musulmans, les Juifs et les Chrétiens. Il est perçu par les Musulmans comme étant le lieu de l’ascension du Prophète Muhammad vers les cieux, connu en tant que Mi’raj.Selon l’interprétation juive, on croit que l’emplacement du rocher est l’endroit où le Prophète Abraham s’était préparé à sacrifier son fils. Dans sa conception architecturale, le Dôme du Rocher apparaît comme étant modelé à partir de l’Eglise de la Sépulcre Sainte à Jérusalem


L’image suivante, commentée par le Professeur Ormsby, était la Grande Mosquée de Damas, en Syrie, construite en 715 CE. Antérieurement à la construction de la mosquée, il y avait une église byzantineinfo-icon sur cet emplacement et qui avait été construite sur le site d’un temple romain. Aujourd’hui, la mosquée se tient comme le symbole d’une harmonie religieuse et culturelle. Durant le règne du premier Calife Umayyade, Mu’awiya Ibn Abi Sufyan, les Musulmans partageaient l’église avec les Chrétiens. Comme la tombe de Jean le Baptiste se situe à l’intérieur de la mosquée, les gens continuent de respecter ce site.


Un dessin précis de l’Alhambra de William Harvey était une autre image commentée par le Professeur Ormsby. Cette image représente une des tours de l’Alhambra appelée la ‘Tour des Captifs’ ‘Torre de la Cautiva). C’est une combinaison d’une conception géométrique mélangée avec des calligraphies du Coran et des poésies arabes. Le dessin de la ‘Tour des Captifs’ et l’Alhambra en général est un important exemple des ornements monumentaux musulmans en Europe, et font allusion aux diverses contributions des civilisations musulmanes.


En terminant son exposé des monuments architecturaux du Moyen Orient et de l’Europe, le Professeur Ormsby avait également parlé de l’architecture musulmane en Inde. Parmi les monuments commentés, il y avait la tombe du dix-septième siècle de l’empereur Mogol Akbar, qui régnât de 1556 CE à 1605 CE.


Humayn's tomb (Delhi, India) courtesy J Mamani, 2006La tombe se situe dans un large jardin emmuré, sur la route de Delhi-Agra et est un excellent exemple de la synthèse de différents styles d’architecture, représentant un début significatif depuis les premiers édifices Mogol, en Inde. Le Professeur Ormsby avait également commenté la tombe de Safdar Jang, un autre exemple important de l’architecture Mogol qui a tiré son inspiration architecturale du Taj Mahal et de la tombe Humayan des premières années. Le mausolée repose au centre d’un char bagh, une représentation du paradis symbolisant la paix et la tranquillité.