Nouvelle

Les Disciples d'IIS participent au Congrès Mondial sur les Études du Moyen-Orient

9 juin 2010

Ils ont contribué, par des présentations, à l’étude menée par le docteur Jalal Badakhchani sur The Age of Alamutinfo-icon: New Developments in the Study of Ismaili History (L'Age d'Alamut : les Nouveaux Développements dans l'Étude de l'Histoire Ismaili). La période d'Alamut est l'une des périodes les plus intéressantes de l'histoire Ismailie, engluée auparavant dans des mythes et des légendes. Les présentations ont mis en lumières de nouvelles sources primaires sur l'histoire, la théologie et la philosophie Ismaili, qui ont émergé récemment des diverses collections privées. Ils ont également discuté des nouvelles évidences archéologiques, recueillies grâces aux fouilles continuelles dans la forteresse d'Alamut.

Dr Stephen Burge and Marjan Afsharian at IIS publication standLe panel d’IIS, présidé par le docteur Farhad Daftary, a inclut le docteur Badakhchani qui a présenté un papier appelé Hasan-i Mahmud-i Katib and his Poems of Resurrection (Divaninfo-icon-i Qa’imiyyat (Hasan-i Mahmud-i Katib et ses Poésies de Résurrection (le Divan-i Qa'imiyyat) ; le docteur Nadia Eboo Jamal qui a présenté un papier sur The Continuity of the Nizari Ismaili Tradition in Persia after 1256 - A Re-visit (la Continuité de la Tradition Nizari en Perse après 1256 - une Re-visite) ; le docteur Farouk Mitha, qui a donné une présentation sur Approaches of Western Scholarship on Ghazzali’s Encounter with Ismailis: Continuation of Polemics by Other Means (Approches des Scientifiques Occidentaux sur la rencontre de Ghazzali avec Ismailis : Une Polémique Continue par d’Autres Moyens) ; et M Daryoush Mohammad Poor, qui a parlé de Ayn al-Qudat Hamadani and the Ismailis (Ayn al-Qudat Hamadani et les Ismailis).

Lors de sa présentation, le Docteur Eboo-Jamal a décrit comment l'année 1256 a marqué un tournant dans l'histoire des Ismailis Nizari en Iran. Les invasions des armées de Hulegu Khan dans leurs territoires, la reddition des bastions de Quhistan, de Rudbar et de Girdkuh, la capture des bastions du pouvoir Ismaili à Alamut, et la reddition suivie par la mort de leur Imaminfo-icon Rukn al-dininfo-icon Khurshah ont initié une nouvelle phase dans la vie de la communauté. Les récits des destructions, des massacres et de l’extermination des Ismailis ont prévalu dans la plupart des sources disponibles jusqu'à aujourd'hui.

Cependant, des études récentes sur les aspects sociopolitiques, religieux et économiques de l'histoire Mongoles ont présenté l’épopée de Hulegu Khan, à travers les pays Persans, non pas comme de la destruction, mais de la restauration, non pas comme des conflits, mais de l'adaptation. C'est à la lumière de ces études que, ce qui est arrivé aux Ismailis après que la soumission d’Alamut, devrait être revisité. Ce papier a également réévalué comment les Ismailis a pu conduire leurs vies en Iran durant la première partie du règne Mongol. Les œuvres du poète et da'i persan, Nizari Quhistani, ont également été réexaminées, en particulier son Safar Nama, dans une nouvelle tentative de rassembler une image d'une communauté qui a continué à survivre, malgré une politique et des conditions socio - économiques défavorables.

Dr Jalal Badakhchani, Dr Farhad Daftary, Dr Nadia Eboo Jamal and Dr Farouk Mitha at WOCMESLe papier du Docteur Farouk Mitha a décrit la tension chargée d’idéologie, qui a marqué les érudits non-musulmans sur l’attitude d’Al-Ghazali envers les Ismailis. Cette tension a été démontrée dans l'étude de Goldzhier sur les écritures polémiques d’Al-Ghazali contre les Ismailis en 1916. Le Docteur Mitha a examiné les racines historiques et les suppositions conceptuelles de cette opposition qui, en réalité, continue cette politique polémique d’Al-Ghazali, soit par ceux qui défendent les arguments d’Al-Ghazali, (Ignaz Goldziher et Bernard Lewis), soit par ceux qui prennent la défense des Ismailis (Marshal Hodgson et Henri Corbin). Cet état des choses met en lumière la manière dont les disciples non-musulmans, aussi, se sont embrouillés sur l'histoire théologique Musulmane, dans la construction normative de l'orthodoxie et de l'hérésie dans l'Islam. Le papier a également exploré les challenges contenus dans la distinction entre les érudits engagés versus les érudits non-engagés dans les Études Islamiques.

Dans son papier, M. Daryoush Mohammad Poor a exploré les rapports entre ‘Ayn al-Qudat Hamadani (1131-1099 CE) et les Ismailis contemporains, et sur lequel bien peu de recherche ont été faite jusqu'à présent. Le papier s’est concentré sur un examen de la Lettre numéro 75 > de son Maktubat dans laquelle Hamadani adresse le principe des connaissances digne de foi de l'Imam (ta'lim) et où il essaye de présenter une lecture différente de cette doctrine Nizari Ismaili distincte, en des termes qui sont tout à fait uniques.

Cette lettre contient des citations provenant d’une célèbre qasidainfo-icon du poète-philosophe Ismaili Nasir-i Khusraw, mais l'auteur ne reconnaît pas le poète, ce qui valide l’assomption qu'il se rendait compte des problèmes d'être associé ou affilié avec les Ismailis. Dans cette lettre, ‘Ayn al-Qudat‘ critique en détail la réfutation polémique d'Al-Ghazali concernant la doctrine Ismaili du Talim. L'article du Docteur Mohammad Poor démontre comment l'approche des doctrines Ismaili par Al-Ghazali est fortement polémique par nature tandis que l'évaluation d'Ayn al-Qudat, peut être considérée comme une évaluation épistémologique de cette doctrine.

Parmi les autres participants d’IIS, le docteur Omar Alí-de-Unzaga, a présenté un papier intitulé ‘’Public book burnings in 12th-century Baghdad: The struggle for orthodoxy and the ill fate of the Rasa’il Ikhwan al-Safa‘’(Autodafé de livres à Bagdad au12ème siècle : la lutte pour l’orthodoxie et le funeste destin du Rasa'il Ikhwan Al-Safa) et le Docteur Stephen Burge a donné une présentation sur Al-Suyuti et ses Sources.

Dr Omar Alí-de-Unzaga presenting a paper at WOCMESLe papier du Docteur Alí-de-Unzaga s’est centré sur le nombre de fois que les Épîtres des Frères de la Pureté (Rasa'il Ikhwan al-Safa') ont été cérémonieusement brûlées en place publique à Bagdad au cours du 12ème siècle, ainsi que durant les années 1000 (sous le Sultan Saljuqinfo-icon Barkyaruq et le Calife al-Mustazhir), 1060 (sous al-Mustanjid et son vizir Hanbali ‘Awn al-Din Ibn Hubayra) et 1092 (sous le Calife al-Nasir et son vizir Hanbali Ibn Yunus, avec l’assistance de Ibn al-Jawzi).

Ce papier a également offert une description des cérémonies d’autodafé, organisées à ces occasions. Il a situé ces autodafés du Rasa'il dans un contexte politique et religieux plus large, y compris le soulèvement des Nizarisinfo-icon, basé à Alamut depuis 1090, l'avancée des Croisés depuis 1099, ainsi que l'affaiblissement des Saljûq et par conséquence, l'indépendance accrue des califes Abbasides depuis 1117.

Le Docteur Burge a organisé un panel qui a exploré l'utilisation des sources dans les différentes sortes de littérature Arabe, à savoir le Sufisme, la Poésie, l'Historiographie et l'Exégèse. Il a présenté un papier examinant l'utilisation des sources dans l'al-Durr al-manthur fi tafsir bi’l-ma’thur de Jalal al-Din al-Suyuti. Le but de cet écrit a été de comprendre comment al-Suyuti a abordé la compilation des hadiths, explorant s’il a favorisé > des sources et comment celles-ci ont varié dans le texte. En analysant les sources qu’al-Suyuti a utilisées, il est possible de mieux comprendre comment il a compilé sa vaste et abondante collection, ainsi que la façon dont l’érudition était pratiquée dans le dernier sultanat Mamluk.

WOCMES est organisé par l'Institut Européen de la Méditerranée (IEMed) et cherche à adresser, à explorer et à échanger des informations sur l'état de l'art dans des Études du Moyen-Orient dans son sens le plus large. Cette année, la conférence WOCMES a rassemblé plus de 2,700 savants sur le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et les États Musulmans de l'Asie Centrale pour échanger des idées, renforcer et construire des réseaux régionaux pour de futures recherches.

Related Pages on the IIS Website :
  • IIS Participation: The Third World Congress of Middle Eastern Studies (WOCMES), 2010
  • IIS Participation: The First World Congress for Middle Eastern Studies (WOCMES), 2002