Nouvelle

Les Études Coraniques sur la Classification Shi‘i du Tafsir et le Bayan al-Sa‘ada de Sultan Alishah

10 septembre 2011

Lors de sa présentation, délivrée en mai 2010, le Docteur Cancian a expliqué que l’ herméneutique a joué un rôle crucial, en définissant ce qu’est une religion et comment elle devrait être professée et pratiquée, un fait démontré car pratiquement chaque religion a développé sa propre tradition exégétique, ample et articulée . Concernant le rapport entre l'autorité et l'exégèse en Islam, il a mentionné que la majorité, sinon tous les disciples classiques parmi les plus célébrés ont joué un rôle dans la tradition de l'exégèse en Islam. Il a, alors, récapitulé l'histoire et les types de tafasir.

Le Docteur Cancian a également examiné en détail le tafsir intitulé le `Bayan al-Sa‘ada fi Maqamat al-‘Ibada, qu'il considère comme ayant marqué l’époque dans l'histoire du Sufisme Shi’i moderne et, qui mérite une plus ample attention. Son auteur, Sultan `Ali Shah (1835-1909), de la branche Gonabadi du Sufisme Ni’matullahi, a été, à bien des égards, un éminent intellectuel de son époque, pourtant ses écrits sont très peu connus dans les milieux universitaires et occidentaux, hormis ceux de langue persane. Son tafsir a été une œuvre complète, car il a été un mystique, un philosophe et un mujtahidinfo-icon reconnu. L’œuvre est ponctuée, tout son long, de réponses juridiques aux questions qui interpellaient en son temps, de discussions détaillées sur des questions théologiques, et d’examens minutieusement articulés sur des thèmes techniques du Sufisme.

Le Docteur Cancian a noté que la grande circulation du Bayan al-Saada, parmi les disciples de l'ésotérisme Shi`i en Iran, a survécu aux nombreux soubresauts de la politique du 20ème siècle. En dépit de l'attitude officielle, non bienveillante envers les ordres Sufi, son influence n'a pas disparu. Sultan ‘Ali Shah, à travers son tafsir, a contribué à la persévérance et au développement d'une tradition exégétique entière, dont les racines sont ancrées dans le Sufisme Safavide classique médiéval, le hikmatinfo-icon-i ilahi, et dans le riche corpus Shi'i riwayat.

Et pour conclure son entretien, le Docteur Cancien a déclaré que l’influence grandissante du Bayan al-Saada ne pourrait être appréciée qu’à travers une analyse systématique de sa cohérence textuelle et de ses sources (principalement Sulami, Maybudi, le Mathnawiinfo-icon de Rumi, et Fayd Kashani). Ce n’est seulement qu’à travers cet analyse qu’un portrait fiable du rôle clé de ce travail, comme pont herméneutique entre les étapes pré modernes et modernes de l'exégèse mystique Shi'i, pourrait se révéler. Un tel portrait serait un travail inestimable qui ouvrirait la voie pour des lignes nouvelles et prometteuses dans l'étude de l'exégèse mystique et du tafsir en général.

Pages correspondantes sur le site Web d’IIS :