Nouvelle

Quatrième Conférence de la Série des Conferences sur les Études Shi’i

7 septembre 2010
Dr Andrew Newman
Le Dr Newman a noté que la littérature khilaf (débat ou polémique) est un vaste corpus du travail qui chronique les discussions internes Shi’i. Le al-Dhari‘a ila asanif al-Shi’a, grand dictionnaire bibliographique d' Agha Buzurg al-Tihrani (d. 1970 CE), liste des titres du genre khilaf, éparpillés dans un certain nombre de volumes. Un compte préliminaire indique plus de 1000 titres qui pourraient appartenir à la littérature khilaf, sans tenir compte des reproductions et des références croisées.
 
La discussion Usuli/Akhbari', entre les rationalistes et les traditionalistes peut également entrer sous l’appellation de khilaf . Tandis que les Akhbaris s’appuient sur les traditions des Imams comme source de la connaissance religieuse, les Usulis soulignent l'importance de la raison dans la compréhension des principes (usul) de la théologie et de la loi religieuse. Ce conflit a été l'un des exemples, parmi les plus connus du genre khilaf, et a été à son comble entre le dix-septième et le début du dix-neuvième siècle CE. Il a recueilli beaucoup d'attention au détriment d'autres exemples du genre, qui eux ont rarement reçu de la considération.

Audience at the lecture

Comme éléments de leurs discussions intellectuelles féroces, les défenseurs des écoles Akhbari et Usuli ont composé occasionnellement des tracts polémiques virulents, les opposants les uns contre les autres. Cependant, cette présentation argumente contre la suggestion que l'échange Usuli/Akhbari ait été très peu pratiqué, ou qu’il n'ait eu qu'un très faible impact social sur l'autorité religieuse ou politique aussi bien qu'en matière de doctrine et de pratique. Dans un bon esprit Shi’i, on peut dire que cette proposition elle-même, dans une certaine mesure, a produit un khilaf, malgré le petit nombre de participants à la discussion. Néanmoins, il n'y a aucun doute que d'autres exemples de la littérature de khilaf pourraient avoir un immense impact pratique sur le religieux ainsi que sur les aspects politiques de l'autorité.
Le Dr Newman est Lecteur en Études Islamiques et Perses et Directeur de la Graduate School of Literatures and Languages de l’Université d’ Edimbourg et Co-Directeur du Centre for the Advanced Study of the Arab World (CASAW) dans la même Université. Il est l’auteur de The Formative Period of Shi‘i Law: Hadithinfo-icon as Discourse Between Quminfo-icon and Baghdad (Richmond, Surrey: Curzon, 2000), Safavid Iran: Rebirth of a Persian Empire (Londres: I. B. Tauris, 2006) et l’éditeur de Society and Culture in the Early Modern Middle East, Studies on Iran in the Safavid Period (Leiden: Brill, 2003).

Pour des informations complémentaires sur les conferences à venir dans la Série des Conférence sur les Études Shi’i, veuillez-vous connecter sur Forthcoming Events.