Nouvelle

Résumé de la conférence du Prof. Haleh Afshar sur l’Islam et le Féminisme

1 novembre 2007

Cet entretien argumente sur le fait que l'Islam fournit un cadre qui permet à ses adhérents d'ouvrir des voies vers le féminisme. Si nous définissons le féminisme en termes d’offrir des choix aux femmes et de respecter leurs choix, alors nous pourrons voir que dans leur longue lutte pour la libération, les femmes Iraniennes sont restées vrai aussi bien dans leur foi , que dans leurs idéaux féministes. La voie la plus importante vers ce succès a été un plus grand accès à l'éducation et au droit qu’on eût les femmes de s’informer sur leur foi et sur ce qu'elle leur offrait.


Les femmes qui ont choisi de lutter pour leurs droits dans le contexte de l'Islam et de son enseignement brisent des voies qui leurs avaient été barré pendant plus d'un millénaire. Le processus a été lent, dur et différent dans chaque pays. Partout, la stratégie la plus efficace a été d'insister sur le fait que l'Islam ne reconnaît pas d’ intermédiaires entre Dieu et les croyants, et que chaque musulman a le droit de découvrir sa foi et de s’engager en elle à travers les mots mêmes de Dieu tel que dictés dans le Qur'an. Cette proximité permet à des femmes de construire un dialogue et de lancer un processus d'interprétation et de développement, qui place l'Islam dans le cadre de ce qui pourrait s'appeler un discours féministe.


Ce propos explore certaines des méthodes utilisées pour commencer ce processus, et considère son développement en Iran, tout en se demandant s'il est possible de le considérer comme un élément de la myriade de l’Islam.