Nouvelle

Un chercheur d’IIS s’exprime à la conférence annuelle de la Société Orientale Américaine

6 avril 2008

Le Dr Qutbuddin a évoqué en premier lieu que la communauté moderne des chercheurs a reconnu l’attitude bienveillante sans précédent des fatimides aux 10ème et 11ème siècles envers leurs sujets. Les sources originelles sont pour la plupart muettes quant aux raisons pour lesquelles les dirigeants fatimides ont adopté cette politique. Mais l’explication la plus répandue parmi les chercheurs modernes est celle de l’opportunité politique en raison du fait que les fatimides étaient une minorité dans un pays à majorité sunnite.


Dans son article, le Dr Qutbuddin explique que, au-delà de ces possibles raisons, une conception religieuse spécifique et une idéologie de l’universalité des religions pourraient constituer le fondement des politiques et pratiques fatimides. Ainsi, pour illustrer ce point de vue, il a examiné une section de l’ouvrage de Abu Hatim al-Razi, A’lam al-Nubuwwainfo-icon. Abu Hatim plaide pour une universalité des religions et indique qu’il existe des vérités cachées dans les diverses écritures et traditions des prophètes qui sont universelles à travers le temps et l’espace. Cette idée qu’il existe une nature universelle des religions révélées a également été articulée par d’autres érudits fatimides, qui incluent Al-Qadiinfo-icon al Nu‘man (10ème siècle) et le célèbre érudit et da’i Nasir Khusraw.


Plus encore, le Dr Qutbuddin montre la manière dont cette idéologie a été traduite en une politique grâce au document Aman, remis par al-Qa’id Jawhar, le général de l’imaminfo-icon-calife fatimide al-Mu’izz, aux citoyens de Misr lorsqu’il prit la cité en 969 apr. J.-C. Il articula également la manière dont cette politique devait se transmuter en une pratique en citant l’exemple de la restauration et de la construction sans précédent de lieux de culte non-musulmans, autorisées par les imams-califes fatimides, la célébration de festivals religieux non-musulmans, et l’existence, dans la sphère du pouvoir étatique fatimide, de positions administratives de haut rang occupées par des musulmans non-ismailis et des non-musulmans.


Le Dr Qutbuddin participait à la conférence annuelle de la Société Orientale Américaine, fondée en 1842. Son objet est d’encourager les recherches fondamentales dans les domaines des langues et de la littérature d’Asie.